Qu'est-ce que l'Agenda 21?

Préambule.

Avec ses 40 chapitres, ce plan d'action décrit les secteurs où le développement durable doit s’appliquer dans le cadre des collectivités territoriales. Il formule des recommandations dans des domaines aussi variés que :

En parallèle à ce plan d'action, une déclaration sur l’environnement et le développement a été adoptée. Elle énumère 27 principes à suivre pour mettre en œuvre l'Agenda 21.

Les collectivités territoriales sont appelées, dans le cadre du chapitre 28 de l’Agenda 21 de Rio, à mettre en place un programme d’Agenda 21 à leur échelle, intégrant les principes du développement durable, à partir d’un « mécanisme de consultation de la population » : ainsi naît l’Agenda 21 local. (extrait du chapitre 28). « Elles jouent, au niveau administratif le plus proche de la population, un rôle essentiel dans l'éducation, la mobilisation et la prise en compte des vues du public en faveur d'un développement durable. »

Les réseaux de villes (Fédération Mondiale des Cités Unies et International Union of Local Authorities aujourd’hui Cités et gouvernements locaux unis, Metropolis, International Council for Local Environmental Initiative) prennent l'initiative des travaux pour veiller à la mise en œuvre concrète des Agendas 21 locaux. La mise en œuvre peut s'appuyer sur des logiciels1.

En France, l'Observatoire national des agendas 21 locaux2, porté par le ministère du Développement durable, l'Association 4D, l'Association des maires de France et le Comité 21 assurent cette mission. D'autres structures relaient ce travail au niveau national ou régional comme le Comité 21 – Comité français pour l'environnement, l'Association 4D (dossiers et débats pour le développement durable), l'association ETD (Entreprises territoires développement), le réseau des agences régionales de l'environnement (RARE).

En france.

La démarche Agenda 21 d'élaboration d'un projet de territoire répondant aux principes du développement durable s'appuie désormais sur des fondements législatifs. À la Loi Voynet, votée en 1999, il convient d'ajouter la loi relative au renforcement et à la simplification de la coopération intercommunale (1999) et la loi relative à la solidarité et au renouvellement urbains (SRU, 2000) ainsi que la loi d'orientation agricole (LOA, 1999) et la loi relative à la démocratie de proximité (2002). Chacune de ces lois propose aux collectivités locales maîtres d'ouvrage des outils qui favorisent, au niveau local, une politique de développement durable dans le sens des orientations de Rio de 1992.

Entremont et Agenda 21

La commune d'Entremont avait décidé en 2004 de s'engager dans la réalisation d'un Agenda 21 local avec l'aide de l'association nationale « Notre Village » afin de contribuer, à sa mesure, aux réflexions et actions globales en faveur du développement durable.

En 2006, notre village était l'un des sept premiers villages de France à voir son plan d'actions pour trois ans validé et obtenir le label « Notre Village Terre d'Avenir ».

En 2010, un deuxième programme d'actions avait été mis en place et la commune avait obtenu le renouvellement du label pour trois ans traduisant son engagement réel dans le développement durable.

En 2015, la commune devait établir le plan d'actions pour la période 2015-2018 mais l'équipe municipale actuelle a décidé d'abandonner cette démarche.

 

ADELOVE-21 souhaite poursuivre à travers ses actions la promotion des objectifs fixés par l'Agenda 21.

L'agenda 21 localement

Le document ci-dessous provient de la publication "le guide du Maire". Il donne une idée de ce qu'est l'engagement pour l'agenda 21.

Agenda 21 page 1Agenda 21 page 1

Agenda21 local 2 2Agenda 21 local 2 2

On peut aussi aller sur le site suivant : http://www.notrevillage.asso.fr/http://www.notrevillage.asso.fr/