Fusion ou PLU?

le 17/05/2018 à 14:02 Citer ce message

Fusion et PLU.
Bonjour à toutes et tous, fidèles d’ADELOVE.
Notre association est clairement identifiée pour une démocratie locale vivante à Entremont. Nous avons, présentement, deux sujets de débat. Le premier sur la fusion de communes qui doit nous réunir lundi 16 à 20 h. Malgré la décision inique qui sera prise par nos poltrons du conseil municipal la bataille n’est pas terminée.
Sur le PLU, il me semble que ADELOVE pourrait faire des remarques collectives en plus des remarques que chacune et chacun d’entre nous pouvons faire à titre personnel. En particulier les lieux prévus pour des constructions dites à mixité sont choisis, semble-t-il, pour que ces constructions ne puissent pas se faire. Rappelons-nous que celle qui avait été prévue et annulée coûte quelques dizaines de milliers d’euros à la commune pour faire plaisir à une famille amie, au prétexte de défiguration du site de « l’abbaye ». On peut admirer l’esthétique des matériaux bariolés autour de la maison de la famille en question devant ce site « prestigieux ».
Mais surtout je pense qu’il y a une contradiction flagrante entre le projet de PLU (230 pages mais ¾ inutiles) et la fusion. Le PLU ,quelques dizaines de milliers d’euros tout de même, s’appuie sur le SCOT fier et Aravis et la CCVT, ce qui est la situation présente. En cas de fusion et de rattachement à la CCFG, le PLU deviendra caduque. Il y aura à nouveau un budget de quelques dizaines de milliers d’euros à trouver pour un nouveau PLU.
Côté historique, je conseille la lecture du livre de Pierre Baugey « Le Grand Bornand au fil du temps » en vente à la librairie de Grand Bornand. On se rend compte des liens que Grand Bo et Entremont ont toujours eus. En 1793, un canton puis en 1795 un regroupement de communes se sont faits entre Grand Bo, La Clusaz, St Jean et Entremont. Certes pour des raisons discutables et Entremont a toujours récupéré son indépendance. Mais la fusion avec Petit Bo se fait pour des raisons inavouables et Entremont doit conserver sa personnalité. Question patrimoine, il n’y a pas que les moines !
Nous avons raison ! Résistons et attendons les prochaines élections municipales pour dégager le conseil actuel et sa milice.
Jacques

Répondre à ce message

Code incorrect ! Essayez à nouveau